Partages

J'ai crée cette page afin de vous partager des articles qui me viennent à l'esprit ainsi que des vidéos qui résonnent dans mon cœur et vibrent dans mon corps.
Ces articles découlent de ma propre expérience, je ne prétends pas qu'ils soient une vérité absolue.

 

 

 

De L’état mental à l’état vibratoire .

 

La matière première du monde est la cellule.

 

La cellule est composée d’atomes et recèle un état vibratoire qui est en mesure de nous ouvrir à de nouvelles sources d’énergies insoupçonnées. De nouveaux moyens de communication un nouveau pouvoir de création sur la matière.

 

La mort, la maladie, sont à un certain niveau de conscience une illusion.
Je sais ce n’est pas toujours facile d’entendre cela. Mais je dis bien à un certain niveau…

 

A ce niveau de conscience, il n’y a que l’Amour. Un Amour immense, prodigieux, capable d’emporter tout ce qui existe d’illusoire sur les plans inférieurs.

 

La mort, la maladie, les impossibilités physiques, ne seraient que la cristallisation d’une certaine mémoire, celle engrammée sur le chemin de nos peurs qui peu à peu nous aurait fait perdre la vibration de notre véritable nature en lien avec l’Amour.

 

C’est pourquoi pour commencer à percevoir la cellule ou à l’éprouver, il faut d’abord traverser tout ce qui la recouvre. Des couches et des couches opaques…ce que certains appellent « les voilent de l’ego » et ce que j’appelle dans mon dernier livre « le plomb » (cf. Le coeur alchimique ou comment transformer notre plomb en or).

 

La cellule est donc constituée d’atomes qui sont des informations.L’atome a un son et ce son est modifiable par l’énergie de l’esprit , c’est à dire par l’énergie de la lumière, de l’Amour véritable.

La matière répondant à la vibration de l’esprit, la conscience de l’atome peut donc tout à fait se modifier.

 

Ces couches opaques sont les couches de notre mental. Mental intellectuel, mental émotionnel, le mental des sensations, des réactions spontanées, des peurs, des craintes des habitudes et réflexes que l’on a donné au corps.

 

Nous subissons pour la plupart une vraie guérilla dans un corps déserté et manipulé par nos émotions. Notre corps sacrifié est sous contrôle absolu du gardien de notre prison, notre mental.

 

Il est évident que toutes les idées philosophiques, religieuses, humanitaires exprimées sous leurs différentes formes n’ont fait que mettre du vacarme et de l’émotivité dans un silence devenu alors impossible.

 

Il est certain que pour se rapprocher de ce corps depuis si longtemps déserté cela demande beaucoup de courage, de persévérance de patience et de douceur .

 

Une vraie traversée du désert s’impose. Une traversée qui nous mènera à un état de silence intérieur, le silence du coeur.

 

La société devient aliénée et de plus en plus fragmentée. Il y a beaucoup de mouvement extérieur.

Nous sommes dans le FAIRE mais aussi dans le FER , dans le combat à l’extérieur de nous mêmes.

 

Un être ayant retrouvé sa lumière, sa conscience, est capable de rester dans un état de solitude mais ce n’est pas la même solitude . Il n’est plus dans une fuite à l’extérieur. Il ne cherche plus à combler ses manques à l’extérieur de lui mais il a incarne sa lumière au plus profond de son être . Ainsi il va être capable d'accueillir celui qui vient à lui, de s’entretenir avec lui, de vibrer de l’Amour et de l'accompagner à faire ce chemin si il le souhaite.

 

Lorsque nous vibrons l’Amour il nous est demandé de le vibrer dans des lieux ou auprès des personnes qui en ont besoin et qui sont prêtes à le recevoir.Toutefois, la solitude est nécessaire de temps en temps pour nous ressourcer mais notre « travail » est ensuite d’aller vibrer cet Amour dans le monde de la matière.

Il est nécessaire de traverser la mort pour trouver la vie. Ainsi nous deviendrons une personne qui crée elle même ce qu’elle veut vivre et non ce que les autres veulent l’inciter à vivre.

Le mental inférieur , l’ombre en nous, travaille avec la partie de nos émotions, nos passions, nos craintes conscientes mais surtout inconscientes.

La mort, l’ombre de notre mental inférieur, vampirise la part lumineuse de l’homme en agissant sur ses peurs. Cela engendre de la confusion qui agit sur notre perception et nous emmène à l’absence totale de discernement.

 

L’égo fait partie de l’involution. Afin d’évoluer l’égo doit être passé à la machine à laver.

Lorsque l’on arrive alors à agir avec l’énergie de la lumière et de l’Amour et non plus réagir avec l’énergie de l’égo , à ce moment là, lorsque l’on prend une décision , elle est prise dans le sens de l’évolution de l’homme, de la société et pour le bien être de nos corps et de nos âmes. Cela peut être parfois même très tranchant mais tranchant dans l’amour de ce que nous sommes.

 

Lorsque l’homme aura repris contact avec sa lumière, il rentrera dans une autre vibration. Il pourra alors développer des facultés telles que la télépathie, aura accès à des sciences cosmiques et saura reconnaitre le mensonge qui a été imposé à l’homme par l’esprit afin de corriger ses erreurs. Oui je dis bien afin de corriger ses erreurs et sortir du système existant. Il n'y a aucun complot extérieur qui ne soit en résonance avec la partie de victime en nous. N'oubliez pas la victime à toujours besoin du bourreau pour survivre.

 

Il n’y a rien d’extérieur à nous. L’extérieur n’est que la manifestation de notre intérieur.

 

Reprendre notre pouvoir, celui de l'Amour c'est ne plus donner le pouvoir à notre trilogie intérieure bourreau/victime/sauveur, pour cela il est nécessaire que les barrières de la personnalité tombent.

 

Lorsque nous sommes de plus en plus en connexion avec notre lumière alors, nous devons prendre des décisions. Soit nous demeurons dans l’ancien pour des raisons émotives et sentimentales, soit nous nous dirigeons petit à petit vers le nouveau.

 

Lorsque l'homme vibrera sa lumière il n’y aura alors plus rien au dessus de lui. Ni dogme, ni forme, ni symboles.

 

C’est que l’on appelle la conscience atomique vibratoire ou le supra mental.

 

Je vais terminer cette News letter par une citation de deux êtres chers à mon coeur, Mère et Sri Aurobindo.

 

 

" Question qu'un enfant pose à Mère: Pourquoi es tu venue comme nous sommes? pourquoi n'es tu pas venue comme tu es vraiment ?

Mère répond : " Parce que si je n'étais pas venue comme vous êtes, je n'aurais jamais pu être proche de toi et je n'aurais pas pu te dire : Deviens ce que je suis"

Mère

 

 

« En effet, la lumière croit sans cesse. Quant à l’ombre, ce n’est qu’une ombre, qui disparaitra dans la lumiere grandissante"

Sri Aurobindo

Avec Amour

Nathalie Chiaruttini

 

 

 

 

 

 

DE LA SPIRITUALITÉ À L'ESPRIT
 
Je tiens aujourd’hui à apporter un éclairage sur les mots « spiritualité » et « Esprit » car en ce qui me concerne ils ont une signification ou plutôt une vibration totalement différente.
 
Encore une fois cet éclairage découle de ma propre expérience de Vie, en aucun cas je ne prétends qu’il soit une vérité pour chacun.
 
Notre vie sur terre a pour objectif de faire évoluer notre conscience jusqu’à ce que nous nous reconnections à notre véritable nature.
 
A l’origine nous étions une vibration unique et unifiée faisant partie du tout et contenant le tout qui se nomme l'Esprit ou la source.
 
Il est arrivé un moment ou nous avons souhaité faire une expérience d’incarnation sur terre. Ainsi nous nous sommes détachés de cette vibration unique pour arriver sur cette terre.
 
Cette part individualisée de l'esprit s'appelle l'âme. L'essence première ou primordiale de chaque âme est donc issue de la source qui est une vibration d'Amour infini.
 
Nous avons fait le choix de nous séparer de cet état fusionnel dans lequel nous étions à la source afin de faire l’expérience du corps et d’incarner l'esprit dans un corps de chair sur une planète duelle. Beau challenge quand même vous ne trouvez pas ?
 
Oui je sais ce n’est pas toujours facile de comprendre cela, surtout quand on a oublié le pourquoi de notre venue.
 
Tout cela s'est corsé encore plus par le fait que lors de notre descente dans l’incarnation nous avons perdu la mémoire et la conscience de ce que nous sommes véritablement.
 
Il faut savoir que, bien que notre essence soit présente à notre naissance dans chacune de nos cellules, elle a été recouverte par les mémoires issues de nos expériences personnelles mais aussi celles de nos parents et ancêtres. Notre culture et les mémoires de la terre sur laquelle nous vivons sont également engrammées dans nos cellules. Sans compter les mémoires de nos vies antérieures .
 
Notre âme est donc une bibliothèque vivante de réactions émotionnelles qui ont été provoquées par des expériences sensorielles.
 
 
Ceci à construit notre personnalité c’est à dire notre petit
« moi » . Toutes ces expériences, ont stocké des mémoires et formé des résistances qui nous rendent bien difficile le fait de retrouver le chemin de la maison.
 
Nous portons un costume de théâtre qui va changer en fonction du rôle que nous allons jouer, dans le seul but conscient ou inconscient de nous faire aimer. Nous cherchons sans cesse à retrouver cet état d’amour fusionnel dont notre âme se souvient au plus profond.
 
Ces déguisements, ces masques que nous nous sommes fabriqués nous ont de plus en plus éloignés de notre véritable nature.
 
Nous jouons donc à des jeux de pouvoir et de manipulation depuis des milliers d’années.
 
Et pourtant, toutes nos expériences sur terre tendent vers un même but, celui de nous reconnecter avec notre être divin, l’Esprit, afin de pouvoir l'incarner dans un corps de chair.
 
Pour cela nous nous sommes mis " en chemin " à chercher à l’extérieur de nous ce qui pourrait combler ce vide intérieur que nous ressentons.
 
Commence alors le chemin de la dépendance.
 
La dépendance commence à partir du moment ou nous avons la croyance qu’un objet extérieur a le pouvoir de nous apporter la solution miracle qui va mettre fin à toutes nos souffrances causées par cette séparation.
 
Certains de nous vont le combler par du matériel, d’autres par du spirituel. D’autres vont fuir dans des drogues, dans le travail, le virtuel, le sexe pour le sexe etc…
 
Pour ma part après avoir fait l’expérience du matériel, j’ai fait le choix de me tourner vers le spirituel en faisant de nombreux stages de « développement personnel » et expérimentant de nombreux outils aidant à « réveiller » ma conscience.
 
Tous ces stages et outils m’ont aidés à me rapprocher non pas ce que j’étais véritablement mais de qui je n’étais pas.
 
Après toutes ces années d’expériences spirituelles et
30 000 euros en moins sur mon compte en banque, j'ai défusionné avec cette part d’égo présente en moi. On attire ce qu'on rayonne n'est ce pas? un peu cher payé la défusion mais j'avais un fort égo, il n'était pas prêt à mourir alors il fuyait dans l'illusion spirituelle pour se donner bonne conscience.
 
Je me persuadais que j'aimais tout le monde, que nous étions tous des frères et soeurs et que nous détenions la vérité dans l'amour le plus inconditionnel qui soit. Sous de beaux discours spirituels je vous assure j'y croyais dure comme fer.
 
Retrouver le paradis à tout prix par le biais d’expérimentations ou de techniques parfois « limites » et proche du "sectaire" était un moyen détourné de retrouver cet état de « jouissance » et d'unité . Cette jouissance bien que parfois « touchée du doigt » était éphémère et désincarnée. La chute était pour le coup encore plus brutale.
 
Je ne faisais qu'alimenter la dépendance en moi. Après le shoot passé la phase down n'est pas très confortable n'est ce pas? .
J'attendais avec impatience le prochain stage, le prochain shoot qui allait me faire du bien...
 
J'avais comme eux oublié que la seule jouissance durable se trouvait dans les racines de l’incarnation et que le chemin de défusion avec l'ombre était nécessaire afin que la lumière puisse prendre toute sa place.
 
La spiritualité peut nous aider à être conscient de nos rôles, de nos déguisements alors que réveiller le feu de l'esprit en nous permet la reconnexion à notre être véritable.
 
Le spirituel peut faire parti du chemin, toutefois seule notre reconnexion à l’Esprit nous permet le retour à la source, le retour à la maison.
 
Tout le monde n'est pas prêt à faire ce travail car chacun a son temps intérieur et tout est juste.
 
Dans l’Amour il n’y a aucun pouvoir, il n’y a aucune supériorité, ni manipulation . Juste un don de soi dans la pureté et l'équilibre de ce que nous sommes. Une présence transparente dans la simplicité d’être ce que nous sommes véritablement.
 
Il n'y a plus à juger ni à condamner. Plus à fermer les portes parce que l'autre n'est pas d'accord avec notre vérité. Tout cela est encore symbolique de la peur, et du pouvoir. Chacun à le droit d'exprimer sa vérité en fonction des mémoires de son âme et de sa propre expérience. Même si nous avons le même but ,celui de nous reconnecter à la source, chacun à le droit d'emprunter le chemin qu'il souhaite en fonction des mémoires de son âme.
 
Toutes les expériences que nous vivons même celles qui nous paraissent les plus sombres nous poussent vers une même et unique direction , celle du retour à la maison.
 
Je vais terminer en citant un texte d’Abraham qui je trouve, conclu en beauté cet article :
 
 
« L'abondance ou la pauvreté, la santé ou la maladie ne sont pas dispensées par un être chargé de vous récompenser ou de vous punir pour la vie que vous menez. Vos expériences ne vous sont pas assignées dans le but de mettre à l'épreuve vos talents, votre souplesse ou votre valeur. Il n'y a pas d'intelligence non physique offrant ou retenant ses faveurs en raison de vos faits et gestes. A n'en pas douter, vous attirez à vous chaque aspect particulier de votre existence. En d'autres termes, c'est vous qui êtes vraiment le créateur de tout ce qui se présente à vous... Vous êtes un créateur éternellement vivant enivré par la phénoménale aventure de la vie. En somme, vous vous êtes incarné pour connaitre l'expérience grisante de cette vie physique et parce que vous saviez qu'en assimilant tout ce qu'elle allait vous apporter, la compréhension et le plaisir ainsi acquis s'ajouteraient à la quintessence de votre être. (Abraham) »
 
 
Avec Amour.
 
Nathalie Chiaruttini/ www.creersavie.com

 

Pages