Partages

J'ai crée cette page afin de vous partager des articles qui me viennent à l'esprit ainsi que des vidéos qui résonnent dans mon cœur et vibrent dans mon corps.
Ces articles découlent de ma propre expérience, je ne prétends pas qu'ils soient une vérité absolue.

 

 

 

 

Je tenais aujourd’hui à compléter mon article précédent en y apportant quelques informations supplémentaires.

Je le rappelle, tous mes articles sont issus de ma propre expérience et,  de ce que la part de vivant en moi a conscientisé et réveillé.

 

 

Comme je l’ai écrit dans de nombreux articles et dans mes livres, nous vivons plus la plupart d’entre nous dans un état de « survie ».

 

La survie c’est la mort que l’on pousse au plus loin en « faisant « toutes sortes de choses pour nous donner l’illusion d’être vivants et de nous remplir :

  • Consommer
  • Travailler (bien souvent en état d’esclavage inconscient)
  • faire des enfants pour faire des enfants ( la conscience n'ayant plus sa place dans l'éducation)
  • Sortir coute que coute avec des amis
  • Se jeter corps et âme dans de "grandes causes" (même dites "spirituelles")
  • Discuter de choses illusoires diverses et variées faisant partie du monde duel  (politique, critiques sur les uns et les autres, problèmes de la vie quotidienne ect.).

 

Bref, l'état de survie  nous emmène perpétuellement à la périphérie de notre être, à l’extérieur de nous même.

Bien plus facile de parler de choses « vides » de sens que d’aller à la rencontre de notre véritable nature intérieure en lien avec nos sens, avec l'essentiel et l'essence du ciel.

 

Beaucoup d’entre nous sont encore aujourd’hui « manipulés » par l’ego.

 

C’est lui qui mène notre vie dans le «  je veux être tout puissant(e)", "fort(e)", "reconnu(e)" ," avoir de l’argent" ect... Ca rassure l’intérieur de notre être qui lui est «  mort de trouille ".

Du reste en écrivant cette phrase( ci dessus) je me rends compte que le féminin en l’occurrence le « e » est entre parenthèse. On apprend à l'école que pour les accords c'est toujours le masculin qui l'emporte n'est ce pas?

C’est bien là tout le problème !!!

 

 
Lorsque le féminin de chacun d’entre nous ne sera plus entre parenthèse alors nous serons véritablement ce que nous sommes au plus profond de nos cellules.
 
 
Messieurs ne vous sentez pas exclus car, vous aussi vous avez un féminin.
 
 
La deuxième naissance demande à avoir guéri le féminin ancien, le féminin sacrifié, afin de donner naissance au masculin nouveau et être en mesure d'accueillir l'être que nous sommes véritablement.
 
 
 
C'est le féminin qui donne naissance quand il est guéri, enraciné et fécond en lui même.
 
 
 
N'est ce pas le féminin qui enfante et donne vie?
 
 
Lorsque ces 2 polarités en nous sont guéries alors il n'y a plus de différence ou de supériorité de l'un sur l'autre, les deux polarités sont réunis dans l'Amour.
 
 
 
Aucune des deux polarités n'est alors entre parenthèse au détriment de l’autre. C'est la naissance d'HORUS.

 

Revenons à nos moutons...Comme expliqué dans mes articles précédents, l’égo est lié à « l’animalité » au "mental" à "la survie" et donc au « troupeau ».

 

Pour la plupart d’entre nous, nous ne sommes pas encore Humain. Nous sommes un animal intellectuel faisant parti d’un troupeau dans lequel nous jouons en boucle notre trilogie préférée, bourreau/victime/sauveur.

C’est sur cette notion de troupeau que je souhaitais donc m’exprimer afin d’apporter un  peu plus d'éclairage à ceux qui le souhaite.

 

Le troupeau est le symbole de la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui.

Nous allons tous pour la plupart dans le même sens …" Metro/boulot/dodo", avec les mêmes objectifs… "consommer"…pour le même but "Avoir, acquérir, paraître ".

Et pour nous garder en troupeau nous avons un « loup » qui nous fait peur … le gouvernement.

 

Quelques uns d’entre nous, et ce,  depuis quelques années, notamment depuis mai 68, se rebellent contre le troupeau et créent d’autres troupeaux parallèles qui luttent contre le troupeau existant.

 

Il est temps de prendre conscience que ce n’est pas ainsi que le paysage va changer.

 

Même si nous pensons œuvrer pour le bien en faisant partie de groupes ou groupements divers et variés , nous "militons", "luttons", "bataillons", "manifestons", "nous opposons", "nous mobilisons" etc…

Même si notre intention est de le faire pour la lumière et la paix, nous sommes encore dans le « FAIRE » (et FER = la guerre) à l’extérieur de nous.

 

Il faut savoir que lorsque nous sommes dans la guerre à l’extérieur de nous, nous faisons par la même, la guerre à notre véritable nature intérieure qui est Paix, Joie, Ordre et Amour.

 

Tant que nous sommes à l’extérieur de nous et que nous donnons le pouvoir à l’extérieur d’une façon ou d’une autre, tant que nous luttons contre l’extérieur, nous sommes dans la dualité d’un pouvoir extérieur illusoire.

 

Sortir de l’illusion implique la mort de l’égo afin de passer à la réalité et à la vérité. Et cela passe par un travail alchimique de transmutation et une deuxième naissance.

Bien sur l'accouchement de nous même n'est pas toujours facile, toutefois,  si déjà nous avons "survécu" à notre première naissance avec le gros spot dans les yeux et la claque sur les fesses,  nous pouvons rennaitre une deuxième fois. Nous avons fait le plus gros...

Nous n’avons rien à FAIRE mais tout à DEFAIRE afin de vider la poubelle de nos illusions.

 

Il n’y a alors plus de guerre, la paix s’installe car nous sommes reconnectés à notre âme et l’âme elle, elle ne se bat pas.

 

La vérité "EST" au fin fond de l'âme de chacun d’entre nous.

 

Nous avons peur de perdre tout ce qui nous rassure car l’égo lutte pour notre survie et bien souvent cela dure durant toute une vie jusqu’à épuisement et insatisfaction.

 

Ce n’est que lorsque nous prenons conscience de ce que  nous sommes véritablement, que notre corps change d’état vibratoire .

 

 

Nous vibrons alors une puissance et un état de conscience de l’intérieur vers l’extérieur et ainsi de par nos vibrations nous alimentons la lumière.

 

 

Plus nous alimentons la lumière en chacun plus l’ombre remonte à la surface et se transmute. Ce n’est qu'ainsi que la paix s’installe. La vie en nous fait alors en sorte de nous mettre en face  tout ce dont nous avons besoin  pour vivre et exister en tant que présence " JE SUIS".

 

Ce ne sont que les vibrations de vérité qui transmuteront ce monde d’illusions et de mensonges.

 

 

Plus besoin  alors de « militer «  de «  manifester «  de «  faire » des salons de bien être, des méditations sur des thèmes divers et variés (paix, abondance, attirer l'amour etc..) ou de se révolter contre le système existant. Tout ceci est une étape et comme chaque étape il est parfois nécéssaire de la vivre pour l'intégrer et la dépasser. Je l'ai moi même vécu pour défusionner avec ce que je n'était pas véritablement.

Vous ne trouverez pas l’abondance, la paix et l'Amour en donnant votre pouvoir à des techniques à l’extérieur de vous même.

 

Tout ceci est encore un piège de l’égo, une réaction contre un mal être intérieur, une peur de nous réveiller à notre véritable nature, et c'est cette peur qui nous dit que la solution est à l’extérieur. C'est un piège !

 

 

En plus, en faisant cela, nous donnons dans le même temps de l’énergie aux forces contraires car nous sommes toujours dans la dualité.

 

 

Sortir de la dualité ne veut pas dire se condamner ou se taire. Ill est important d’exprimer la vérité de ce que nous sommes. Du reste c'est pour cela que je l'exprime. Toutefois il est primordial de l' exprimer à partir de l'espace de paix, de joie et d'Amour en nous.

 

L’âme ne peut s’exprimer que lorsqu’elle n’est plus en résonnance avec le troupeau ainsi notre corps telle une harpe vibre une douce mélodie.

 

 

L’âme est en fait une individualisation de l’Esprit. L’Esprit représentant ici  la vibration originelle de ce que nous sommes, c’est à dire la source, le « JE SUIS ».

 

 

Lorsque l’âme et ses mémoires est transmutée, elle retrouve son individualité originelle et  devient alors l’Esprit. Nous sommes alors en lien avec notre source , dans notre axe et notre verticalité.

 

Nous sortons alors de l'horizontalité, du pouvoir extérieur, du troupeau et de l'animalité.

 

 

Tout est déjà là et ne demande qu’à se réveiller dans la conscience de qui nous sommes véritablement.

 

Bien sur , pour certains d'entre nous qui ce sont arrétés en chemin ,  le " mal être" ou le " bien être"  est un véritable  business … un vrai puits sans fond, surtout pour le porte monnaie de ceux qui sucombent à la tentation d'avoir des solutions miracles... et je parle en connaissance de cause car j'en ai fait l'expérience des années avant de me trouver.

 

Il y a dans les cellules de chacun de nous une part de cette vibration d'Amour et de lumière au delà de tout dogme bien sur.

 

Beaucoup la mette à l'extérieur. Certains vont l’appeler Jésus, Hallah, Krishna,  D…, peu importe, en ce qui me concerne c’est une vibration dont chacun de nous est porteur à l'interieur non à l'extérieur.

 

J'ai fait l'expérience de parties de moi non encore révélées. Ce que je peux dire suite à ces expériences,  c'est que lorsque nous retrouvons l'Amour de ce que nous sommes véritablement, alors les personnes encore endormies et en survie qui ne veulent pas se réveiller ne sont plus en résonnance avec nous,  le vivant en nous les éloigne, tout simplement.

 

La solution est en chacun et elle est déjà là.

 

Cette part de lumière est unifiée et en parfaite santé. C’est elle qui demande à être révélée. C’est elle qui demande à être dévoilée, alchimisée par le feu de l'esprit.

Nous n’incarnerons pas un monde meilleur en nous évertuant à « prôner » la spiritualité ou toutes sortes de techniques de bien être. C’est encore vouloir changer le troupeau. Nous sommes encore là à l'extérieur de nous.

 

L'Amour est la clé de notre identité véritable et la clé est à l'intérieur de chacun, au plus profond de notre être véritable.

 

L’Amour ne crée pas de dépendance. Lorsque le travail alchimique s’opère la personne est en Vie, dans sa verticalité, sur ses deux jambes et quitte le troupeau afin de vivre sa véritable Vie dans la paix, la joie et l’Amour de sont être véritable.

 

 

Le pouvoir de l’Amour est beaucoup plus puissant que l’amour du pouvoir.

 

Nous ne pouvons changer quoi que ce soit d’extérieur à nous. C’est à chacun d’opérer sa transformation alchimique et sa deuxième naissance.

 

Réveillons le meilleur de nous même et notre âme créera notre nouveau paysage.

 

La vérité elle se trouve dans notre âme et dans chacune de nos cellules, elle ne demande qu'à être révélée.

 

Nous sommes de véritables créateurs à part entière alors donnons vie au vivant dans la liberté d’être ce que nous sommes véritablement . Si notre égo ne meurt pas alors nous allons encore créer sans cesse nos peurs, dans la dépendance et la survie que cela implique.

 

Avec Amour

Nathalie Chiaruttini

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup sont encore aujourd’hui enfermés  dans le système manipulatoire de la matrice telle que nous l’avons crée sous l’emprise de nos peurs et de notre ego.

Les maîtres mots de cette matrice sont :

«  Consommes, travailles, regardes ta télé, ton portable, ton ordinateur, restes endormi et tais toi ».

 

 

 

Par ignorance et naiveté, nous avons contribué à la construction d’un monde basé sur le profit et la manipulation plutôt que sur les rapports humains et la liberté d’être.

Comme nous n’avons pas grandi intèrieurement, tout est fait pour nous dire ce que nous devons penser,  faire,  comment nous comporter , nous habiller etc…

 

 

 

Mais que sommes nous véritablement ?

La plupart ne le savent pas.

Sommes nous heureux dans cette vie ?

Beaucoup répondrons :

« Nous n’avons pas le choix, c’est comme ça »

«  c’est de la faute d’un tel ou de telle situation »

 

 

 

Bien sur, il est bien plus facile de réagir ainsi. En remettant  la faute sur la situation extérieure, la personne extérieure, nous lui donnons tout pouvoir sur notre vie et ainsi nous nous laissons définir par elle.

 

 

 

Pensez vous réellement que cela soit responsable et signe de maturité ?

 

 

Il ne s'agit pas là de rejeter ce monde mais de guérir nos blessures, de ne plus être en résonnance émotionnelle avec le monde tel qu'il est aujourd'hui afin que notre paysage change.

 

 

Il est temps d’être responsable de notre vie afin de sortir de la matrice existante et de la trilogie Bourreau/victime/sauveur

Il est  temps de prendre notre vie en main afin de sortir de la survie, nous libérer et ainsi libérer nos ascendants et nos descendants.

 

 

En libérant le vivant qui se trouve dans le noyau de nos cellules,  nous avons une influence sur notre paysage car aujourd'hui encore nous créons notre réalité en fonction de nos croyances et de nos traumatismes.

 

 

Dans chacune des cellules de notre corps, se trouve une part du vivant, une part du "Divin" qui ne demande qu'à être réveillé et révélé.

 

 

Si nous révélons cette partie "Accomplie" en nous et que nous la faisons grandir, c'est toute la cellule qui se transmute.

 

 

Chaque cellule contenant en elle même la totalié des informations du corps, chaque cellule " éveillée" a une incidence directe sur tout notre corps.

 

Il faut savoir que nous ne sommes pas encore au stade " Humain".

 

Il ne s’agit pas là de se révolter contre le système existant, ni de nous isoler ou nous sentirs supérieurs.

 

 

Certaines personnes parlent aujourd'hui " d'éveil" en donnant des "clés" comme par exemple se détacher de la société telle qu'elle existe, ne pas rentrer dans la manipulation ou encore de lacher tous les problèmes vécus dans notre vie.

 

 

Ce sont là de beaux discours, bien facile à dire. Parfois certains ont l'ilusion par la force du mental d'y arriver. Soit ils s'isolent, soit ils prennent des outils, des techniques et ont l'illusion d'aider, mais rien n'est transmuté au niveau cellulaire.

 

Les beaux  discours et les techiniques ne suffiront plus. La vibration qui émanne de la personne ne trompe pas. Et pour les âmes les plus sensibles et les plus matures elles le ressentiront.

 

 

Si nous ne transmutons pas à l'intérieur de nous, le paysage de changera pas à l'extérieur.

 

 

Il ne s'agit pas là de rejeter le système existant, de rejeter la personne que notre égo nous fait croire que nous sommes, mais il s'agit de prendre dans les bras toutes nos parts de non amour, toutes nos parts de souffrance. C'est alors que le plomb se transmute en or. 

 

 

Ce n'est pas non plus parce que nous considérons que nous sommes " éveillés" que nous devons nous sentir supérieurs aux personnes "survivants" encore coincées dans un paysage violent et manipulatoire.

 

.Lorsque nous parcourons ce chemin intérieur, nous ne sommes tout simplement plus en résonance émotionnelle avec certaines personnes et certaines situations et de ce fait, la vie ne nous les propose plus dans notre paysage quotidien.

 

 

Toutefois nous avons beaucoup de compassion pour eux car nous savons comme il est difficile de retrouver la mémoire de ce que nous sommes véritablement et combien notre mental  peut être puissant et nous retenir dans l'illusion même spirituelle. Et je parle en connaissance de cause.

 

 

Ce n'est qu'en ayant parcouru le chemin que l'on sait ,oh combien, ce n'est pas toujours facile de se regarder en face, de tomber et de se relever encore et encore.

 

 

C'est nous qui avons crée ce paysage par les informations que nous vibrons, alors comment pouvons nous condamner ce que nous "entretenons" et " nourissons" chaque jour à l'intérieur de nous? Le mental est très fort pour nous persuader que tout vient de l'exterieur. Le coeur lui, sait que tout se passe à l'intérieur de notre corps.

 

Le coeur une fois qu'il est  libéré de ses souffrances , de ses voiles de l'égo, de son plomb est alors en mesure de vibrer cet Amour infini.

 

Seul l'Amour est capable de transformer l'animal intellectuel en Humain capable de se tenir debout dans sa verticalité et dans son axe de Vie.

 

Ce n'est que lorsque nous sommes dans notre axe, dans notre verticalité et que nous marchons sur notre chemin de vie. Nous ne portons plus alors notre croix sur les épaules, nous n'avançons plus avec un coeur et un corps chargés de toutes de nos souffrances.

 

 

Ce n'est que lorsque nous transmutons nos ombres que celui que nous considerons comme notre adversaire n'a plus aucun pouvoir sur nous car nous l'avons intégré et transmuté.

Notre adversaire n'est en fait qu'une partie de nous même qui nous renvoi une part de nous qui est en souffrance et qui demande à être aimée.

 

Ce n'est qu'ainsi que la vraie liberté s'acquiert.

 

 

La vraie liberté n'a rien à voir avec le bien et le mal. La vraie liberté s'acquiert lorsque nous sommes affranchis de nos démons intérieurs.

 

Le temps passe mais nous sommes toujours, pour la plupart d’entre nous, enfermés dans le jeu de cette matrice dans laquelle chacun perd, gagne, donne des leçons , reçois des leçons mais tout cela est uniquement crée par notre égo en fonction de nos mémoires cellulaires.

 

 

Les règles du jeu telles qu’elles sont fixées dans le jeu de la matrice consistent  à "acquérir", "accumuler", " prendre des autres", "manipuler" afin de devenir à un moment ou un autre les «  maîtres du jeu ».

 

 

Tel le Monopoly nous achetons, revendons, gagnons, perdons.

 

Chacune de ces générations, une fois le jeu fini referme la boite et entre dans une boite.

Peut être penserez vous que c’est un peu sinistre, mais c’est la vérité.

 

 

C'est le jeu de la survie, un jeu animal et duel. Dans chaque jeu il y a toujours un gagnant et un perdant. Nous allons alors continuer à jouer jusqu'à prendre conscience que l'idée n'est

pas de rester dans la dualité mais de s'unifier à l'intérieur de nous même.

 

Il ne s'agit pas là de créer un nouveau monde en luttant d'une façon ou d'une autre contre celui existant.

Il s'agit là de réveiller en nous notre véritable être afin de vibrer d'autres informations qui changeront notre paysage.

 

 

Vous pouvez être au devant de la scène avec tout plein de beaux discours pour changer le monde, si le travail de purification intérieure n'a pas été fait, rien ne changera.

Le verbe ne sera aucunement créateur. Cela sera un discours "non fécond" car l'espace de fécondité qui se trouve dans notre corps, dans notre hara demande à être purifié afin d'accueillir le verbe.

 

 

C'est alors que le féminin et le masculin s'unissent et que le verbe s'incarne et prend vie.

 

 

Nous créons le monde que nous vibrons et nous pouvons incarner le changement que nous souhaitons voir.

 

 

N'oublions pas le message de Ghandi:

"Soyons le changement que nous voulons voir dans ce monde"

 

 

 

Nous pensons avoir du pouvoir sur les choses mais cela est une pure illusion le temps de la partie.

 

 

 

A l’identique, la vraie vie n’est pas dans le « jeu » qui est le miroir du « je « , de notre petit moi,  de l’égo. Ici on y trouve la peur, la dépendance et la survie.

 

 

La liberté, l’Amour et la vie demandent à ne plus être en résonnance avec le  jeu et le je. Cela demande à transmuter les blessures de notre petit « moi » qui nous maintiennent dans la peur afin de grandir et de devenir créateur de notre vie.

 

 

 

L'être que nous sommes véritablement est déjà là, dans le noyau de chacune de nos cellules. Il demande seulement à ce que nous nous donnions les moyens de faire un travail afin d’y avoir accès et de pouvoir le libérer.

 

 

Ce n’est que lorsque nous avons accès à notre vrai potentiel que nous retrouvons notre liberté d’être et sommes accomplis.

 

 

 

Tel un hologramme, notre émotionnel projette notre propre film et nous croyons que tout cela est réel et immuable, mais nous pouvons tout changer.

 

 

Ainsi quand le travail est effectué nous attirons un tout autre paysage et pouvons vivre dans le monde tout en ayant conscience de notre part divine. Les choses sont alors beaucoup plus simples car il n'y a plus de combat, plus de dualité.

 

 

C'est à nous de semer une graine pour les générations à venir. C'est à chacun de nous de laisser une empreinte, de tracer un sillon sur cette merveilleuse planète.

 

Qui ne dit rien et ne fait rien consent.

 

 

 

Aujourd’hui le « new age «  mouvement qui se dit « spirituel » véhicule des messages de pseudo «  amour » qui nous demande de nous aimer les uns les autres tout en attendant passivement et dans une " pseudo paix" ( souvent contrôlée par le mental ou l'endormissement) que quelque chose se passe et qu’un sauveur extérieur vienne nous sauver.

 

 

Un coup ce sont les extra terrestres qui viendraient nous libérer, une autre fois nous allons attendre patiemment le retour de Jésus. 

 

 

 

Alors là c’est certain nous pouvons toujours attendre…il n'y aura aucun sauveur extérieur.

 

 

 

Ne plus être en résonnance avec la matrice demande à nous sauver nous même et non d'attendre que quelqu'un vienne nous sauver. Cela demande un véritable travail de purification. Cela demande de faire émerger le meilleur de nous même, de nous aimer et d'aimer notre corps afin de vibrer cet amour.

 

 

 

Il faut savoir qu'un sauveur ou une sauveuse est une personne qui sauve les autres car elle ne s'est pas sauvée elle même , n'a pas fait face à ses ombres et donc ne s'aime pas véritablement.

 

 

Comment pouvez vous imaginer que l’on puisse s’aimer les uns les autres et être dans la paix si déjà nous ne transmutons pas chacun à un niveau personnel et en profondeur nos blessures intérieures ?

 

 

 

Tout est faux, et tout est fait, sous couvert de belles phrases pour que nous restions bien tranquille à attendre que quelque chose se passe en continuant le jeu de la survie.

 

 

Il faut savoir que l’ego spirituel est une autre forme de manipulation de la matrice tout aussi efficace que les autres.

 

 

Personne ne viendra  nous sauver.Ca serait une grosse "arnaque", un leurre et non pas le symbole de la Vie et de l'Amour.

 

 

La solution est en chacun de nous et nous y avons accès que lorsque nous  décidons de nous réveiller et d'arrêter de fuir.

 

 

 

C’est un véritable travail alchimique à la suite duquel nous opérons une véritable RE-naissance, une deuxième naissance.

 

 

Cet accomplissement se réalise uniquement si nous prenons l'engagement de sortir de l'infantilisme et de la notion de bien de de mal.

 

 

Tout vient de l'intérieur de notre corps et de nos cellules. On peut prendre toutes les mesures écologiques à l'extérieur, proclamer de beaux discours et se nourrir de produits "bio", si nous n'avons pas "purifié" nos cellules et notre corps alors, tout cela ne servira à rien, à part nous donner bonne conscience et persuader notre mental que nous faisons une bonne action.

 

 

 

Si nos guerres intérieures ne sont pas résolues, les guerres extèrieures seront présentes.

 

Si nous n'avons pas résolu l'abus ( dans tous les sens du terme) à l'intérieur de nous, alors nous continuerons à abuser à l'éxtérieur ( sur-consomation, déforestation, prendre de l'autre etc...)

 

La planète est à l'image de ce que vibre notre corps.

 

Si demain nous venions à disparaitre, la terre elle continuerait d'extister et elle s'en porterait peut être mieux.

Par contre si nous continuons à detruire notre corps nous risquons de ne pas survivre.... à méditer...

 

 

C'est dans le corps que la grande alchimie de l'être prend place.

 

 

N’oublions pas ce qu’il est écrit dans les textes sacrés :

« Si tu ne renais pas de l’eau et du feu, tu ne peux entrer dans le royaume ».

 

 

 

 

Tout est possible et dans chacune de nos cellules il y a déjà une part ou tout est Accompli. Il nous reste à la réveiller et à la réveler.

A nous de voir quel loup nous souhaitons nourrir, celui de nos peurs ou celui de l'Amour qui se trouve en chacun de nous?

 

 

Notre choix sera déterminant pour notre devenir.

 

 

 

Avec Amour

Nathalie Chiaruttini

Pages